Manuel.

La Peinture Silencieuse.

 

La notion de peinture « silencieuse » est une tentative pour matérialiser le silence avec un medium apparu au XVème siècle. Le but étant de mettre en place une combinaison de choix esthétiques afin de faire naître une ambiance stagnante, où le temps semble être suspendu. Palette de couleurs restreintes, ruines contemporaines comme image de l’espace mental d’un être humain et objets inanimés tels les automates, poupées et personnages de cire en sont les principaux composants.
 
La combinaison de ces différents éléments tend à approcher le concept «d’inquiétante étrangeté» théorisé par Sigmund Freud en 1919. En effet la peinture silencieuse est une structure mise en place afin de rendre compte des profondeurs de l’âme humaine. L’étrange, étymologiquement ce qui est extérieur, non familier, peut aussi se référer à ce qui est caché au plus profond. Mon travail est en quelque sorte une autopsie de la psyché humaine – Le silence comme état sonore, le silence comme méditation, le silence comme douleur. La peinture comme expression, la peinture comme conviction, la peinture comme passion.